Le stress au permis oui mais…

Posted · Add Comment

LE STRESS DU PERMIS… OUI MAIS……

Dans la course au carton rose bon nombre de postulants voient leurs efforts anéantis par la gestion de leur stress. La peur de l’échec menée à son paroxysme, par actes manqués interposés,trop souvent,les entraînent à l’échec.

Cette petite voiture qui circule parfois avec hésitation,parfois imprévisible,nous l’avons conduite ou la conduirons pour la plupart d’entre nous.C’est une auto-école.Le permis de conduire,aux allures de grand rite social nous ouvre la porte de l’indépendance dans le déplacement.Néanmoins,il est le premier examen de France avec près d’un million d’impétrants au fil des années.

Le grand jour est arrivé.Attendu pour certains,redouté pour d’autres. Dans ce « huis-clos diabolique » d’à peine un mètre cube cinquante,l’examinateur et l’examiné y sont à distance intime.L’un juste à côté de l’autre,presqu’à touche-touche.Le moniteur,derrière,condamné au silence assiste impuissant à la scène.Parfois trente longues minutes aux langueurs qui semblent une éternité qui n’en fini pas…Tout peut arriver…Sans possibilité de rattrapage…Parfois,le tragique côtoie le comique…Le temps ne suspendra pas son vol pour donner une chance au candidat apeuré… Sujet de l’examen dans le déplacement automobile: traiter le prévisible et aussi bien l’imprévu…Les ingrédients à travailler?  de la spontanéité,du furtif,du volatil,du dynamique,de l’imprévu,du dangereux qui se fondent dans un ballet aux risques des vies bien fragiles des occupants de la voiture et de ceux qui se trouvent sur sa trajectoire.Rite initiatique « des temps dits modernes »?….Redouté depuis l’adolescence,pour certains,ces instants nourris d’appréhension,d’espoir,de joie ou de déception sont vécus plus ou moins sereinement par notre impétrant qui postule au droit de conduire un véhicule automobile.

Le temps a fait son oeuvre…L’épreuve du permis de conduire est passée…terminée… Pour le  plus grand soulagement de son conducteur de l’instant…Il espère un signe,un geste,une parole de délivrance…De qui?.. De quoi?.. Mais rien ne vient.Rien n’arrive…Il lui faudra attendre de longs jours pour connaitre le résultat tant espéré favorable…

Mais:

S’il est un enjeu qui devrait vraiment faire stresser, ce serait certainement plus la mise en danger de son prochain . Une voiture peut être une arme.Une arme qui peut tuer à tout moment par maladresse,inattention,mauvais calcul,sous le coup de la précipitation,de l’énervement de la peur,de l’empressement…Par exemple,lorsque notre impétrant arrive trop vite sur intersection ou sur un piéton qui ne doit  son salut qu’au fait de s’arrêter illico sous peine de passer de vie à trépas sous les roues du véhicule sans que le futur conducteur en mesure vraiment la gravité d’un accident évité de justesseQue nenni !

Une question s’impose : pourquoi un candidat au permis de conduire est-il totalement déstabilisé à l’idée de rater son permis?La peur d’avoir son ego égratigné? D’un  porte-monnaie allégé de plusieurs dizaines voire de centaines d’euros  pour repasser l’examen… Par contre, mettre son semblable en danger n’a pas de prix,et n’affecte pas vraiment notre candidat du moment qui pour se justifier s’en remet au Dieu Malchance ou autre…Il y a là un paradoxe.Encore une preuve que l’homme est souvent le produit de ses contradictions….

La morale de cette histoire: Au volant, plus l’individu est centré sur lui-même,moins il voit les autres,au propre comme au figuré. Conduire ,c’est aussi mettre des valeurs en actions.

Alors, avant de prendre le volant  pendant votre formation et aussi pour l’ultime examen ,réfléchissez bien aux valeurs qui vont guider vos choix dans votre conduite et celle de votre véhicule.Le respect et l’acceptation de l’Autre dans l’action nous libéreront de l’emprise de la peur de l’échec. Rester centré sur soi-même  au point de s’en rendre malade paralyse les bonnes décisions dans la conduite et nous cloue au pilori de l’échec.Examinons notre conscience: que ce cache-t-il vraiment derrière le masque de la gestion  du stress? Et que révèle t-il? Quelle part d’ombre de nous-même à l’égard de la conduite automobile?Quelles sont les valeurs que nous mettons en action dans nos comportements?En avons-nous conscience?Pourquoi avons autant de mal à respecter l’Autre lorsque nous sommes confortablement assis derrière un volant?

Patrick Marin

Laisser un commentaire

 

AUTO-ECOLE MARIN - ROYAN

69, cours de l’Europe
17200 ROYAN
- Tel : 05 46 05 21 01
- Agrément : E 13 017 0008 0

AUTO-ECOLE MARIN - SAUJON

49, rue Pierre de Campet - place Richelieu
17600 SAUJON
- Tel : 05 46 02 47 00
- Agrément : E 13 017 0008 0

Share This