Permis B à Royan et Saujon

L’ auto-école MARIN est une petite structure qui travaille avec les outils de son temps dans un perpétuel esprit d’ innovations et de services.

Depuis 37 ans nous le prouvons chaque jour. Nous mettons à votre disposition les moyens matériels et pédagogiques qui vous permettrons d’accéder rapidement au succès :

  • – un moniteur superviseur qui sera attentif à vos demandes
  • – des formateurs recyclés pour suivre l’évolution du permis de conduire.
  • – une documentation complète, claire et détaillée,
  • – un interlocuteur formé à la qualité du service
  • – un accompagnement des élèves aux examens
  • -un suivi permanent de la satisfaction de nos élèves

Tarifs permis B:20h et B automatique :13h

Depuis le 1er Janvier 2017  :passerelle boite automatique / boite manuelle

Objectif de la formation

À l’issue de la formation, le conducteur doit être capable d’utiliser, en sécurité, un véhicule de la catégorie B boite mécanique du permis de conduire.

Tous les titulaires du permis BEA peuvent suivre une formation qui leurs permettra de conduire aussi bien des voitures équipées d’une boite automatique que celles équipées d’une boite manuelle.

Cette formation consiste à réaliser 7 heures de conduite sur boite manuelle après un délai minimal de 6 mois à compter de la réussite à l’examen du permis BEA. Aucune procédure de régularisation devant un inspecteur n’est nécessaire à la fin de cette formation (exceptée pour les conducteurs ayant passé le permis BEA pour des raisons médicales).

A l’issue de la formation, nous vous délivrerons, une attestation de conduite sur boite manuelle, qui permettra à la préfecture de délivrer le permis B.

Contenu de la formation :

La formation, est pratique et individuelle. La formation est dispensée sur un véhicule à changement de vitesses manuel, relevant de la catégorie B. Les apports théoriques, en lien avec la pratique, pourront être enseignés dans le véhicule.

Elle comprend deux séquences :

Première séquence:

Durée de 2 heures.

Dans un trafic nul ou faible, l’élève doit acquérir les connaissances et les compétences suivantes :

  • Comprendre le principe du point de patinage de l’embrayage et assurer sa mise en œuvre
  • Être en capacité de réaliser un démarrage en côte en toute sécurité.

Une partie de cette séquence, limitée à une heure, peut être réalisée sur simulateur, notamment pour apprendre à utiliser la boîte de vitesses manuelle.

Deuxième séquence:

Durée de 5 heures.

Cette séquence se déroule dans des conditions de circulation variées, simples et complexes. Elle permet l’acquisition des compétences suivantes :

  • Savoir utiliser la boîte de vitesses manuelle de façon rationnelle et en toute sécurité dans les conditions de circulation précitées et adopter les techniques de l’écoconduite
  • Être en capacité de diriger le véhicule en adaptant l’allure et la trajectoire à l’environnement et aux conditions de circulation.

Passerelle boite automatique / boite manuelle

Objectif de la formation

À l’issue de la formation, le conducteur doit être capable d’utiliser, en sécurité, un véhicule de la catégorie B boite mécanique du permis de conduire.

Depuis le 1er Janvier 2017, tous les titulaires du permis BEA peuvent suivre une formation qui leurs permettra de conduire aussi bien des voitures équipées d’une boite automatique que celles équipées d’une boite manuelle.

Cette formation consiste à réaliser 7 heures de conduite sur boite manuelle après un délai minimal de 6 mois à compter de la réussite à l’examen du permis BEA. Aucune procédure de régularisation devant un inspecteur n’est nécessaire à la fin de cette formation (exceptée pour les conducteurs ayant passé le permis BEA pour des raisons médicales).

A l’issue de la formation, nous vous délivrerons, une attestation de conduite sur boite manuelle, qui permettra à la préfecture de délivrer le permis B.

Contenu de la formation :

La formation, est pratique et individuelle. La formation est dispensée sur un véhicule à changement de vitesses manuel, relevant de la catégorie B. Les apports théoriques, en lien avec la pratique, pourront être enseignés dans le véhicule.

Elle comprend deux séquences :

Première séquence:

Durée de 2 heures.

Dans un trafic nul ou faible, l’élève doit acquérir les connaissances et les compétences suivantes :

  • Comprendre le principe du point de patinage de l’embrayage et assurer sa mise en œuvre
  • Être en capacité de réaliser un démarrage en côte en toute sécurité.

Une partie de cette séquence, limitée à une heure, peut être réalisée sur simulateur, notamment pour apprendre à utiliser la boîte de vitesses manuelle.

Deuxième séquence:

Durée de 5 heures.

Cette séquence se déroule dans des conditions de circulation variées, simples et complexes. Elle permet l’acquisition des compétences suivantes :

  • Savoir utiliser la boîte de vitesses manuelle de façon rationnelle et en toute sécurité dans les conditions de circulation précitées et adopter les techniques de l’écoconduite
  • Être en capacité de diriger le véhicule en adaptant l’allure et la trajectoire à l’environnement et aux conditions de circulation.

L’évaluation de départ

L’ évaluation de départ est obligatoire depuis 1991.  Elle indique le volume prévisionnel de votre formation pratique.

Le nombre minimum obligatoire de leçons est de 20 heures pour la boite manuelle et de 13 heures pour la boite automatique.

Elle dure 1 h environ et est facturé à part. Elle a pour but d’évaluer le nombre d’heures de conduite nécessaires à l’obtention du permis, et débouchera sur un contrat entre l’élève et le centre de formation. C’est le premier contact entre l’élève et son moniteur.

Elle se compose de 2 grandes parties :

Une partie théorique avec entretien pour connaitre la motivation du candidat, son expérience, son rapport à la conduite, ses connaissances mécaniques,  s’il est déjà possesseur d’un permis de conduire, et une partie pratique de conduite qui consiste à observer l’élève en situation : l’installation à son poste de conduite, départ, arrêt, observation, mobilité du regard , éventuellement sa crispation et son émotivité . etc.

En fin d’évaluation le moniteur remettra un document faisant ressortir le volume probable de formation nécessaire à la réussite de l’apprentissage.

Si le candidat est mineur, le représentant légal devra aussi signer l’évaluation de départ en acceptant ou pas le volume de formation proposé.

L’évaluation de départ n’engage pas le candidat dans un processus de formation à l’auto-école, il a toute liberté. Après consentement des deux parties, un contrat de formation sera rédigé et signé.  Dans le cadre de la formation, il sera le garant de la bonne exécution des droits et devoirs de chacun  ainsi que des obligations réciproques.

 

Nous nous efforçons de vous offrir le meilleur rapport qualité/prix

Le permis B, l’indépendance dès 18 ans…

La formation dispensée, dans le cadre du permis B, en notre établissement est effectuée dans le cadre du REMC : Référentiel pour l’Education à une Mobilité Citoyenne.

Les 4 compétences:

1) Maîtrise le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.

Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir.
Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
Démarrer et s’arrêter.
Doser l’accélération e le freinage à diverses allures.
Utiliser la boîte de vitesses.
Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adoptant allure et trajectoire.
Regarder autour de soi et avertir.
Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

3) Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

Évaluer et maintenir les distances de sécurité.
Croiser, dépasser, être dépassé.
Passer des virages et conduire en déclivité.
Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.
S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.

2) Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
Adapter l’allure aux situations.
Tourner à droite et à gauche en agglomération.
Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
Franchir les carrefours à sens giratoire et les ronds-points.
S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

 

4) Pratiquer une conduite autonome sûre et économique

Suivre un itinéraire de manière autonome.
Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
Connaître les principaux facteurs de risque ou volant et les recommandations à appliquer.
Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule(régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation…).
Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
Pratiquer l’écoconduite.